Accompagnement

Cette mission consiste à Inscrire un accompagnement personnalisé, de proximité, évolutif et adapté aux trajectoires singulières des personnes suivies dans le but de prévenir ou de pallier les ruptures dans le parcours du public traumatisé crânien ou Cérébro – lésé.

Les objectifs de l’AFTC Lorraine, soutenue par l’Agence Régionale de Santé (ARS), sont mis en œuvre par la personne désignée « facilitateur de parcours de vie ». Ces objectifs sont de plusieurs ordres :

  • assurer le lien avec les acteurs de la prise en charge des traumatisés crâniens en développant un soutien expert et un appui technique et méthodologique
  • accompagner les personnes Traumatisées Crânieniennes et Cérébrolésées dans les démarches administratives et dans leur parcours de soins par un soutien personnalisé et une stimulation adaptée
  • aider à l’élaboration et à la concrétisation des projets de vie
  • aider et favoriser l’accès aux soins

Ce « référent de parcours de vie », au sein de l’AFTC Lorraine, métier nouveau et innovant, peut se définir comme l’intervention « d’un technicien de l’accompagnement social qui coordonne des projets de proximité et des réseaux d’aide ».

 

LE FACILITATEUR DE PARCOURS DE VIE

Aide la personne traumatisée crânienne ou cérébrolésée à trouver des solutions aux problèmes posés par celle-ci au quotidien (formalisation du projet de vie, isolement, activités occupationnelles, besoin d’hébergement, conseils, orientation, accompagnement personnalisé et de proximité, accès aux droits et aux soins …)

  • Informe la personne et sa famille sur les particularités de la prise en charge de la cérébrolésion et sur les équipes de proximité susceptibles d’assurer un suivi de qualité 
  • Est un relais efficace auprès des réseaux médico-psycho-sociaux pour les sensibiliser aux spécificités de la prise en charge du traumatisme crânien et de la cérébrolésion, de ses conséquences et de son évolution 
  • Aide à surmonter les situations de souffrance auxquelles la personne traumatisée crânienne ou cérébrolésée et sa famille (aidants naturels et fratries) sont confrontées pour pouvoir s’adapter aux évolutions successives du handicap et mieux gérer son impact 
  • Est attentif, avec la personne, à la coordination des différents acteurs qui interviennent dans le handicap et ses conséquences pour qu’un véritable travail de partenariat prenne corps et sens 
  • Agit aux côtés de la personne pour qu’elle reconnaisse ses propres compétences, en acquiert de nouvelles dans la perspective d’une vie indépendante selon son rythme et ses potentialités : sociales, professionnelle, affective …

 

LE FACILITATEUR DE PARCOURS DE VIE A AINSI PLUSIEURS FONCTIONS

  • Une fonction de vigilance, qui consiste à s’inscrire dans une dynamique d’initiatives, à ne pas attendre l’urgence, en adoptant une attitude de pro – réactivité et de propositions créatives 
  • Une fonction de soutien, qui se traduit par la valorisation des capacités et des potentialités des personnes 
  • Une fonction de coordination, qui se définit par la gestion cohérente des multiples intervenants dans la situation des personnes accompagnées 
  • Une fonction d’émancipation, qui repose sur les dimensions : éveil, orientation et mise en réseau