Aide aux aidants

LES AIDANTS

Le handicap cognitif est la conséquence d’une cérébro-lésion dont les séquelles peuvent être plus ou moins lourdes et invalidantes. Il est caractérisé par la difficulté de la personne à participer liés à la vie sociale. Ces conséquences peuvent être des troubles de l’attention, déficiences de la mémoire, troubles du comportement, perte de mobilité, troubles du langage etc. Il est nécessaire de pouvoir articuler la dimension des soins et celle de l’accompagnement autour de la personne traumatisée crânienne qui se trouve dans une non adéquation du rapport à l’environnement.

Cependant, notre constat de terrain actuel nous fait encore plus prendre conscience de la situation douloureuse et inquiétante des aidants et des proches des personnes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées dans notre région. Nous observons chez ces aidants un épuisement, une solitude et un isolement. Etre parent d’un enfant en situation de handicap est effectivement une expérience particulière. Devenir soi-même handicapé par l’âge et/ou la maladie amène beaucoup d’angoisse et d’inquiétude pour soi et pour les siens. L’aidant est souvent occupé à se reconstruire pour avoir l’énergie pour son enfant. De ce fait, il cumule les rôles, les tâches, court, assume comme il peut et parfois se perd et se noie dans la lourdeur du quotidien écrasé par la douleur qui s’installe. Sollicité de toute part, les proches s’épuisent pour apporter les soins et le confort dont nécessitent la personne traumatisée crânienne, jusqu’à s’oublier eux-mêmes. Il est donc nécessaire d’apporter une écoute et une aide pour que la famille puisse se reposer et reprendre de l’énergie. Les aidants n’expriment pas toujours leur souffrance car trop préoccupé par l’état de leur proche blessé, mais celle-ci est pourtant bien réelle et doit être prise en compte.

 

ACCUEIL ET SOUTIEN AUX AIDANTS

Nous avons mis en place un espace d’écoute, d’expression et d’échanges individuels ou collectifs articulé autour de deux axes :

  1. L’accueil : un lieu accessible afin de soutenir, aider et orienter, en direct ou par téléphone, de manière interne ou externe. Ce lieu commun est basé à notre siège de Maxéville, Tour Panoramique.
  2.  L’accompagnement : via notre permanence quotidienne et en qualité d’interface/facilitateur, nous apportons aux familles et aux traumatisés crâniens et cérébro-lésés, des informations relatives aux droits sociaux, logements et intermédiation locative, avancées médicales et scientifiques, prises en charge médicale, actions juridiques, insertion professionnelle etc. Nous mettons également à disposition des groupes de paroles, des ateliers d’aide aux aidants, des activités au sein des Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM), le tout dans la convivialité, l’échange, et le partage d’expérience.

Par le biais de rendez-vous, nous intervenons également au domicile des familles et des personnes qui en ressentent le besoin, afin d’être informées et d’échanger sur les difficultés de la vie quotidienne.

Des rendez-vous d’accueil sont prévus à : 

  •  Epinal chaque mercredi après-midi : 10 Quartier de la Magdeleine, 88000 Épinal, France
  •  Bar-Le-Duc chaque mercredi, toute la journée : 1 Boulevard des Ardennes, 55000 Bar-le-Duc, France

 

ATELIERS DE REPIT ET D’AIDE AUX AIDANTS

Nous avons cherché à soutenir les aidants pour que l’onde de choc de l’accident soit enrayée, endiguée et banalisée, le but étant d’alléger le fardeau et accompagner ces aidants en leur offrant un espace de répit afin de prendre soin d’eux-mêmes, se ressourcer et reprendre de l’énergie grâce à des séances mensuelles de socio-esthétique, cuisine.

Les objectifs de cette action sont :

  • Instaurer une écoute active des familles
  •  Rompre l’isolement
  •  Soutenir et aider les aidants face à leur quotidien (mieux-être, répit…)
  • Sensibiliser et informer sur les réseaux
  • Aider à la recherche de solutions adaptées
  • Favoriser le lien social et l’entraide

Ces rencontres pour les aidants ont lieu chaque mois et peuvent durer entre deux et trois heures. Elles sont organisées de manière suivante :

  •  Séance par un professionnel diplômé et qualifié accompagné d’un membre de l’AFTC. Cela se passe dans un premier temps pendant une heure environ. 
  • Un temps d’échange autour d’une thématique choisie par le groupe selon leurs attentes et centres d’intérêt, le tout avec un référent de l’AFTC, dans une ambiance conviviale pendant environ une heure.

 

NB: AFTC Lorraine a décroché le Prix National Première Chance L’OREAL 2014 pour son projet Socio-esthétique et estime de soi.

Afin de compléter le travail notre dispositif autour de l’insertion professionnelle des personnes TC/CL, nous avons mis récemment en place un atelier de socio-esthétique, espace dédié et animé par une professionnelle diplômée et qualifiée.

Cet atelier mêle à la fois plaisir et stimulation cognitive afin d’aider chacune et chacun à reprendre confiance en elle/lui et à faire en sorte qu’il (elle) retrouve la motivation et « l’envie d’avoir envie ».