GEM 54 (l’Avenir)

La mission principale du GEM l’Avenir en Meurthe et Moselle concerne l’accueil et l’accompagnement des personnes cérébro-lésées dans le maintien de leurs acquis, dans le développement de leurs capacités et de leur autonomie personnelle par un processus de rencontres, de socialisation et de réinsertion. Lieu d’expression, notre GEM permet le partage d’expériences communes. Il permet également la construction d’un projet de vie à hauteur des capacités de la personne. Le GEM aide chacun à retrouver du sens à une existence et un environnement bouleversés après l’accident.

Les activités proposées par les GEM sont multiples : sorties culturelles et visites, chant, ateliers d’écriture, art thérapie, relaxation, théâtre, ateliers cuisine, jeux, culture, partage, sports adaptés…

La plaquette est téléchargeable ici

Nancy
18 rue Pierre Chalnot, 54000

Les mardis de 13h30 à 17h30
Les mercredis de 9h30 à 17h30
Les jeudis de 10h à 17h30

Contact : Vanessa LAURAIN
06.18.77.08.35 ou 09.80.39.75.50

Rosière aux Salines
10 bis chemin du Ravel, 54110

Les mardis de 13h30 à 17h30
Les mercredis de 9h30 à 17h30

Contact : Vanessa LAURAIN
06.18.77.08.35 ou 09.80.39.75.50

Mont St Martin
101 rue de la Bannie, 54350

Le 3 eme Lundi de chaque mois

Contact : Vanessa LAURAIN
06.18.77.08.35 ou 09.80.39.75.50

«Heureusement que le GEM existe. Il permet de rencontrer des gens, de passer du bon temps avec eux mais aussi de faire des activités intéressantes. Bref ça change l’esprit !! Il n’y a aucun comparatif à chez moi. Ici chacun est comme il est et j’ai tissé des liens d’amitié avec certaines personnes. A la maison je m’ennuie très vite alors que quand je rentre du GEM le soir j’ai l’impression d’avoir fait quelque chose de divertissant, d’avoir été utile. J’espère cependant être là de passage car j’aspire à retrouver une vie « normale » et je veux tout faire pour y arriver. Je ne veux que ça.» Alexandre S.

 

«Le GEM j’aime bien ça m’occupe. Il y a une bonne équipe, les gens sont sympas. On fait des sorties c’est cool et je peux passer du temps avec des gens que j’aime bien. Au GEM je fais la cuisine je participe aux tâches ménagères et du coup je fais pareil à la maison j’essaye de me débrouiller tout seul. Sans le GEM , il est clair que je me laisserais vivre, ça me motive ». Thierry P